Précédentes utilisations de Rapid Mapping

Rapid Mapping a été utilisé avec succès lors des événements suivants :

Le 23 août 2017, 3 millions de m3 de matières rocheuses se sont écroulées du Piz Cengalo (3369 m), dans le Val Bregaglia (GR). Plusieurs coulées de lave torrentielle ont ensuite transporté plus de 300 000 m3 de matières rocheuses à travers le Val Bondasca jusqu’au village de Bondo. À la suite de fortes précipitations, d’autres laves torrentielles sont à prévoir. L’écroulement de Bondo est l’un des plus grands événements de ce type des 100 dernières années en Suisse.

La rareté des écroulements et des laves torrentielles de cette ampleur a conduit l’OFEV, en concertation avec le canton des Grisons, à documenter l’événement au moyen d’images aériennes et à mettre à disposition des bases à des fins d’analyse détaillée. swisstopo a survolé la zone les 25 et 30 août et le 5 septembre et a produit des Prises de vue obliques ainsi que des orthophotos ayant une résolution au sol de 12,5 cm.

Résumé du bulletin d'avalanches et situation nivologique SLF

Lors du passage de 2017 à 2018, deux importants épisodes de chutes de neige ont provoqué une situation avalancheuse très critique dans les Alpes. Début janvier 2018, de nombreuses avalanches de grande ampleur se sont déclenchées avant tout en Valais, dans le centre des Grisons et en Engadine. Si au nord la situation s’est progressivement améliorée, d’intensives chutes de neige se sont abattues dans le sud du Valais, générant dans cette région une très forte activité avalancheuse jusqu’à mi-janvier.

Comparable à celle de 1999, cette activité avalancheuse a conduit l’OFEV, en concertation avec les cantons touchés, à faire relever des données satellitaires (Taskings).
Dans un premier temps, la Basse-Engadine, les vallées de Conches et de la Matter et le Val d’Herens ont été documentés à l’aide du satellite SPOT-6 (1,5 m). En outre, 5 zones centrales de 10x10 km ont été photographiées à l’aide des systèmes à très haute résolution Pléiades (50 cm) et Worldview4 (30 cm). En raison d’un bulletin météorologique défavorable, un relevé au moyen de TerraSAR—X (1 m et 3 m) a également été demandé. Dans un second temps, la région du Simplon, les vallées de Saas et de la Matter et le Val d’Anniviers, en Valais, ont été documentés au moyen des satellites SPOT-6/7 (1,5 m).
L’ensemble des données ont ensuite été converties en orthophotos par swisstopo.

Résumé du bulletin d'avalanches et situation nivologique SLF

Une situation de barrage du nord-ouest accompagnée de précipitations très abondantes, un fort vent, et ce juste quelques jours après un précédent épisode de fortes chutes de neige, sont les facteurs qui, le 14 janvier, ont généré un danger d’avalanche maximal (5, très fort) par endroits. Des avalanches de très grande ampleur se sont déclenchées et de nombreuses voies de communication ont dû être fermées pour des raisons de sécurité.

Cette activité avalancheuse était comparable à celle de 2018, ce qui a conduit l’OFEV, en concertation avec les cantons touchés, à faire relever des données satellitaires (Taskings).
Le 16 janvier 2019, une zone d’environ 10 000 km2 dans le centre et l’est des Alpes a été documentée au moyen de SPOT-6 (1,5 m). Les données ont ensuite été converties en orthophotos par swisstopo.

Demande Rapid Mapping OFEV, SPOC
(Service de permanence 24h/24 7j/7)
Formulaire de commande

Domaine compétent chez swisstopo Centre de compétence
Rapid Mapping
Email